Les crabes de Kep / Cambodge
   
Les crabes de Kep / Cambodge
Ancienne petite station balnéaire prisée des colons français dans les années 1960 et lieu de villégiature du Roi Norodom Sihanouk jusqu’à l’arrivée de Khmers rouges en 1975, la petite ville de Kep, située au sud-est du Cambodge, vit en grande partie de la production locale issue de la terre et de la mer. Même si le secteur touristique se développe progressivement depuis 2015, Kep reste une ville de pêcheurs, ceux-ci représentant un peu plus de 4% de la population active.

Chaque jour, les barques de pêcheurs accostent directement sur le long pont de bois longeant le littoral où se tient le traditionnel marché aux crabes bleus. Les nasses de crabes sont gardées immergées à quelques mètres du bord jusqu’à l’arrivée des chalands et ce sont ensuite les femmes qui vendent le produit de la pêche. Les paniers à peine débarqués, les crabes sont monnayés sur place à coup d’âpres et rapides discussions de prix. Une fois le panier vidé et selon la demande des clients, les vendeuses vont rechercher une nouvelle nasse fraiche et le commerce se répète. Ultime étape du process : les cuisines et étals où les femmes vendent directement les crabes et autres fruits de mer grillés en brochettes ou sautés au wok.

Top